raffle«Ils veulent comprendre pour pouvoir expliquer ce qui s'est passé à leurs enfants.» L’avocate Sylvie Boitel justifie ainsi la plainte de ses neuf clients, des parents d'élèves des écoles Rampal et Lassalle à Paris (19e), contre des policiers et contre X jeudi. Ils ont déposé leur plainte à l'Inspection générale des services (IGS, la police des polices) à la suite des incidents survenus le 20 mars lors de l'interpellation musclée d'un grand-père chinois sans papiers. Leurs enfants ont été «assez choqués par la violence de ces évènements, ont dû être suivis par des psychologues parce qu'ils pensaient que c'était la guerre ou ont eu des crises d'asthme dues aux gaz lacrymogènes», a fait valoir Sylvie Boitel, ajoutant que «les parents ont mis du temps à déposer plainte car ils ont souhaité prendre du recul face au battage médiatique qui a été fait autour de cette affaire (…)».

Je suis bien content que les parents portent plainte il est vraiment necessaire que cette affaire ne retombe pas dans les oubliettes. Si vous n'avez pas vu les differentes vidéos voici un reportage a ne pas rater qui résume plutot bien les evenements du 20 mars dernier à Paris: