012C000001492414En traversant un pont au dessus de la Seine cet après midi je vois devant moi un type s'adresser à une blonde. Elle l'écoute et presque aussitôt lui fait non de la tête. Je me dis que je vais être le prochain, c'est sûr. Il va me demander de l'argent ou une clope. Je me prépare mentalement à lui expliquer fièrement que je ne fume plus. Il s'approche et marmonne un "Excusez-moi monsieur..." que je coupe direct avec un désagréable "Nan, désolé". Je continue ma route sans même m'arrêter. Le type me rattrape le visage écarlate de honte et me dit en rigolant légèrement que pour mon information il voulait juste savoir où se trouvait Beaubourg. "Beaubourg ?!" je lui demande d'un air peu convaincu. C'est juste derrière l'immeuble là, je lui dit, en décidant de n'adoucir ni mon visage, ni mon discours, histoire de bien lui montrer que je me fais pas avoir si facilement. Il me dit merci et s'en va dans la direction que je viens de lui indiquer. Je reprends ma route, l'air sérieux, puis j'éclate de rire. Je viens de me rendre compte que le stéréotype du vrai parisien existe bien et que c'est moi. L'idée me fait bien rire quelques minutes encore, puis je reprends ma route vers l'île de la cité.